Vous êtes ici : Accueil > Information du public > Surveillance de l'environnement

Surveillance de l'environnement

Publié le 2 février 2017
​Comme tous les sites du CEA, celui de Fontenay-aux-Roses assure une surveillance systématique du site et de son environnement et un contrôle continu des rejets de ses installations. Ces mesures sont effectuées par le Service de protection contre les rayonnements et de l’environnement (SPRE), qui rend compte de leurs résultats aux autorités de tutelles en charge de la santé, de l’industrie et de l’environnement.

Le contrôle des rejets 

Les rejets, sous forme d’effluents liquides ou gazeux, proviennent des installations nucléaires en cours d’assainissement et de celles assurant la gestion des déchets radioactifs. Ces effluents produits dans les installations nucléaires, qui peuvent présenter des traces de radioactivité, sont contrôlés avant leur rejet dans l’environnement afin de vérifier le respect des limites réglementaires. Si besoin, ils sont traités pour atteindre le niveau de radioactivité le plus faible possible ou envoyés dans les filières de traitement appropriées.

Le contrôle de l’environnement

​La surveillance atmosphérique

La surveillance atmosphérique s’applique au contrôle de la radioactivité des poussières et de l’air ambiant. L’essentiel de la radioactivité atmosphérique est attribuable aux radioéléments naturels issus de l’écorce terrestre, comme le radon, et, dans une moindre mesure, aux radionucléides d’origine cosmique. La radioactivité naturelle varie en fonction de la nature des sols et des conditions météorologiques locales. Le site CEA de Fontenay-aux-Roses surveille toute variation anormale de la radioactivité dans l’air, qui pourrait être due à la présence d’aérosols ou d’halogènes générés par les activités du centre.

 


 

 Les aérosols sont prélevés sur des filtres qui sont ensuite analysés.
© N. Marcelino/CEA

La surveillance des eaux

Les eaux de pluies sont collectées au moyen de pluviomètres. Les mesures de la radioactivité en émetteurs alpha et bêta sont effectuées après évaporation.
Des mesures de radioactivité sont réalisées mensuellement dans des prélèvements d’eau de l’étang Colbert situé au Plessis-Robinson.
Le sous-sol du site CEA de Fontenay-aux-Roses possède une spécificité : il existe, au-dessus de la nappe phréatique, une nappe dite « perchée » située à 65 mètres de profondeur. Cette nappe et ses résurgences font l’objet d’une surveillance régulière afin d’évaluer le transfert éventuel de la radioactivité de la surface du sol vers les nappes souterraines.

La surveillance de la végétation

Le site CEA de Fontenay-aux-Roses prélève mensuellement des végétaux dans quatre stations de surveillance situées à Bagneux, Clamart et Fontenay-aux-Roses. Les analyses réalisées sur ces échantillons portent sur la recherche de radionucléides d'origine artificielle, comme le césium et l'américium.

Information du public

lettre environnement

Les caractéristiques et les résultats des rejets et de la surveillance de l’environnement sont synthétisés dans la Lettre de l’Environnement, plaquette éditée annuellement par le site CEA de Fontenay-aux-Roses.
Téléchargez la lettre environnement (6.6Mo pdf)            

    

Réseau national de mesure de la radioactivité

Le site CEA de Fontenay-aux-Roses publie l’intégralité des mesures prises dans le cadre de la surveillance de l’environnement du centre sur le site internet du Réseau national de mesure de la radioactivité

Certification

En plus de cette surveillance réglementaire concernant tout particulièrement les installations nucléaires de base, le site CEA de Fontenay-aux-Roses inscrit l’ensemble de ses activités dans une démarche environnementale. Cette démarche est certifiée par la norme qualité-environnement ISO 14001.